• Bernard Mananes

Le Salon du Bien-être, Bio & Thérapies de Bordeaux vaut-il la peine de se déplacer ?

Mis à jour : juil. 8

Il est devenu en seulement trois éditions le plus grand salon d'Aquitaine consacré au bien-être, au bio et aux thérapies. Devant l'engouement du public, il s'étend désormais sur plus de 3.000 mètres carrés au Palais des Congrès. Mais est-il intéressant ?


Affiche officielle du salon du bien-être de Bordeaux


Le bien-être est à la mode ! Pas un seul jour, pas une seule couverture de magazine qui n'ait, au moins une fois dans l'année, fait sa une sur une nouvelle tendance thérapeutique ou favorisant, en théorie, le bien être de ses lecteurs.

Devant cette lame de fond, de nombreux événements se sont lancés pour surfer sur cette vague. Si certains furent des plus éphémères, le Salon du Bien-être de Bordeaux semble, lui, s'inscrire dans la durée. Pour preuve, il prend cette année encore un peu plus d'ampleur en investissant le Palais des Congrès, à Bordeaux Lac, et c'est désormais sur plus de 3.000 mètres carrés que vous pourrez profiter de plus de 80 conférences et de 200 stands.

Le long des travées, vous pourrez également assister à des démonstrations, échanger avec des exposants et profiter des concerts Zen organisés lors de ces trois journées.

Preuve de l'ampleur que prend ce salon, le plateau des conférenciers gagne en épaisseur et Jacques Antonin, Jean-Marie Beuzelin, la réalisatrice, auteur et journaliste Natacha Calestrémé, Dany Dan Debeix, André Douzet, le physicien Patrick Drouot, la blogeuse Lilou Macé, Arnaud Riou, le Dr Thomas-Lamotte seront présents.

L'entrée est à 2 euros et un parking de plus de 1.000 places est à disposition.


Agrandir sa carte du territoire

L'avantage d'un tel salon, c'est, pour un thérapeute, de sortir de sa zone de confort. En effet, certaines thérapies, certaines pratiques, peuvent ne pas s'inscrire dans sa propre « carte du territoire » et être très éloignée de sa conception du développement personnel et du mieux-être. Néanmoins, pour celui qui aura un esprit curieux, un événement comme celui-ci donne l'opportunité de réfléchir à son propre rapport à sa pratique, regarder au delà de son propre horizon et de faire un pas de côté sur ses propres habitudes. En cela, un tel salon ne peut être que sain.

Il s'agit aussi, parfois, de se faire violence par rapport à des pratiques qui sont aussi très éloignées de ses propres valeurs et de ses propres croyances. Il m'est arrivé, lors des salons précédents, de regarder avec un peu d'amusement certains discours, et de taxer de naïfs ceux qui s'y prêtaient. Néanmoins, et avec le recul, je ne doute pas que certains axes thérapeutiques, aussi bizarres puissent-ils paraître, doivent avoir un potentiel d'amélioration pour l'état général du consultant qui en bénéficie. Qui suis-je, alors, pour juger de la pertinence d'une pratique que je ne connais pas ? L'absence de preuves scientifiques ne signifie pas preuve de l'absence d'une action bienfaitrice... Là encore, il s'agit de faire preuve d'un esprit bienveillant, mais critique, par rapport aux découvertes que vous ne manquerez pas de faire dans un tel salon.


Alors oui, clairement, un tel salon vaut la peine d'être vu, tout en gardant, en soi, un regard distancié sur ce qu'il peut proposer.

Plus d'information sur : www.salonbienetrebordeaux.com


Bernard Mananes


Contact

345 avenue d'Arès

33200 Bordeaux

​​

Tel: 06 21 57 06 18

 

bernard.mananes@bordeaux-hypnoses.fr

© 2018 Média & Territoire - Mentions Légales - Référencement ASI