top of page

L'équilibre psychologique des adultes se joue dès l'enfance


Une éducation affectueuse et chaleureuse prodiguée aux enfants semble avoir des répercussions positives sur l'équilibre psychologique à l'âge adulte, selon une étude menée par Ioannis Katsantonis et Ros McLellan de l'Université de Cambridge. En analysant les données de plus de 10 700 participants britanniques nés entre 2000 et 2002 dans le cadre de la Millennium Cohort Study, les chercheurs ont évalué l'impact des relations familiales précoces sur le bien-être mental ultérieur.



un bébé tranquille qui dort
Les câlins et les interactions sont de fabuleux vecteurs de développement

Des chercheurs ont mesuré l'impact des relations familiales précoces sur le bien être mental de l'enfant devenu adulte.


Indépendamment du statut socioéconomique et de l'origine ethnique, les individus ayant connu des relations étroites avec leurs parents ont manifesté des comportements prosociaux plus développés à l'âge adulte. Les enfants qui ont bénéficié de chaleur et d'affection ont démontré une propension accrue à l'empathie, à la gentillesse, à la générosité et à la serviabilité. Cette corrélation s'est révélée dose-dépendante, soulignant que l'intensité de l'affection parentale à l'âge de 3 ans influençait positivement le comportement prosocial à l'adolescence.


Impact sur l'équilibre psychologique des câlins.

L'étude a également suggéré que les jeunes ayant bénéficié d'un soutien émotionnel solide durant leur enfance présentaient moins de symptômes de troubles mentaux au cours de leur développement. Bien que les résultats n'aient pas pu prédire avec certitude une diminution des troubles mentaux à l'âge adulte, l'impact positif sur la santé mentale globale a été observé.


Recommandations pour favoriser l'harmonie intérieure de l'adulte

Cette recherche souligne l'importance des gestes d'attention et de l'affection dans la protection des enfants contre divers maux, en les rendant plus serviables et généreux à l'âge adulte. Les chercheurs plaident en faveur du développement de politiques sociales ciblées visant à soutenir les familles en difficulté, soulignant que des initiatives telles que la réduction de la charge mentale et de travail, ainsi que le soutien financier et personnel, peuvent contribuer à créer des environnements familiaux propices au bien-être émotionnel des enfants. En un mot comme en cent : vive les câlins !

9 vues
bottom of page