Contact

345 avenue d'Arès

33200 Bordeaux

​​

Tel: 06 21 57 06 18

 

bernard.mananes@bordeaux-hypnoses.fr

© 2018 Média & Territoire

  • Bernard Mananes

Retour vers le futur...

Et si nous pouvions remonter le temps pour nous conseiller nous-même ? C'est un exercice que l'on fait souvent en hypnose et en PNL. Nous jouons, au fil des séances, avec nos positionnements, nos perceptions de la temporalité.... Une récente étude montre que, en dehors de tout protocole, cette technique nous ferait du bien !



Peut-on modifier le présent en changeant la représentation du passé ?

Le département de psychologie de l'université de Clemson, aux Etats-Unis, vient de le démontrer de manière magistrale. L'étude portait sur 215 adultes travaillant au sein de l'Amazon Mechanical Turk, tous âgés de plus de 30 ans. L'idée est assez simple : lister trois conseils qu'ils donneraient à la personne qu'ils étaient plus jeune s'ils le pouvaient.


Ces conseils, classés en dix-sept catégories, traitaient des relations ( « Ne reste pas avec lui, ne te marie pas avec elle » ) de la confiance ( « ne reste pas sur le passé, ce n'est pas parce que cela s'est déroulé comme cela que cela se reproduira... ») de l'éducation ( « poursuis tes études »...), de l'argent, de la santé, de la carrière, etc.


La plupart des conseils s'étalaient sur une période, fondatrice pour la plupart d'entre nous, des 10 ans aux 30 ans de chacune des personnes. C'est en effet dans ce laps de temps que les chercheurs estimaient la période critique. Les scientifiques ont distingué trois états du «Moi » :


- Le moi « réel » : c'est à dire comment on se voit ou comment on croit se voir ;


- Le moi « idéal » : comment on voudrait être, quels sont nos objectifs, nos rêves, nos aspirations, ce que l’on veut devenir ;


- Le moi « hypothétique » : comment nous devrions nous comporter, quels sont nos devoirs, nos responsabilités, nos caractéristiques morales.


Les auteurs de l'étude avaient correctement anticipés que les sujets allaient conseiller leurs représentations passées de manière à ce qu'elles se rapprochent de leur « moi » idéal, plutôt que de leur « moi »hypothétique. En revanche, ce qui est une découverte, soulignée par les analyses statistiques, c'est que les conseils prodigués participent grandement à leurs développement personnel. Penser leur « moi » idéal leur permet de surmonter les épreuves, augmenter l'image de soi, changer d'opinion sur un passé qui ne passe pas... Certains même, sont arrivés à se conseiller dans le passé de manière à atteindre leur « moi » idéal dans le présent, changeant ainsi radicalement leur manière de se concevoir, et donc leur histoire de vie.


Alors, prêt à un retour vers le futur ?